Vous êtes ici : Accueil>Citoyens>Comment réduire ses déchets électriques ?
img2469

Que faire de mon appareil électrique usagé ?

Les déchets électriques et électroniques ne sont pas des encombrants !

Les équipements électriques et électroniques sont tous des appareils qui fonctionnent grâce à des courants électriques. Ils sont, soit alimentés par des piles ou des accumulateurs, soit reliés au secteur par des prises électriques. Ce sont des déchets considérés comme potentiellement dangereux pour l’environnement et la santé humaine s’ils ne sont pas traités de manière règlementée.

Nous sommes parfois tentés de les laisser sur le trottoir se disant qu’ils feront le bonheur de quelqu’un d’autre : c’est une fausse bonne idée ! En règle générale, ils seront captés par des filières parallèles qui ne s’intéresseront qu’à la récupération des matières valorisables, sans dépollution préalable. 

Quels sont les gestes les plus responsables quand votre appareil électrique est usagé, en panne, hors d'usage ou que vous en n'avez plus l'usage ? 
Il existe de nombreuses façons de donner une nouvelle vie à ses appareils électriques et/ou électroniques en fonction de leur ancienneté, leur complexité, leur usage et la créativité !

Ecologic vous présente la règle des 3 R : Réparer ou faire réparer, Réutiliser et Recycler !

Réparer ou faire réparer (1)

En cas de dysfonctionnement, réparer ses appareils est la solution à privilégier pour allonger leur durée de vie.

  • Depuis 2015 et l’adoption de la loi Consommation, la garantie légale des produits est étendue de six mois à deux ans. Le fabricant est tenu d’informer le vendeur – et in fine le consommateur – sur la disponibilité des pièces détachées nécessaires à la réparation de ses produits. Enfin, avec la loi Consommation, le fabricant est tenu de fournir, sous un délai de deux mois, aux vendeurs ou aux réparateurs les pièces détachées indispensables à la réparation des produits.

  • De nombreuses initiatives, ont également vu le jour pour favoriser la réparation des appareils électriques. Au premier rang desquelles, les fameux Repair Cafés.
    Créés à Amsterdam, puis développés très vite partout en Europe et en France, ils mettent en relation des réparateurs bénévoles et des citoyens lors d’évènements dédiés. Grâce à internet et selon la mouvance Do It Yourself (DIY), de nombreux sites communautaires ou vidéos en ligne ont vu le jour afin d’aider les consommateurs et de proposer des tutoriels, tel que commentreparer.com.  Cette tendance se généralise, les pouvoirs publics développent des bases de données qui recensent les acteurs de la réparation tel que www.recup-id.fr pour la région Ile-de-France.

Réutiliser (2)

Pour les appareils électriques qui fonctionnent et peuvent encore servir : 

  • Le don constitue un geste vertueux à plusieurs titres !
    Confiés à une entreprise de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) comme Emmaüs, Envie ou une Ressourcerie, vos appareils seront revendus à faible coût à un nouveau foyer. Le travail de remise en état et en vente génère de l’activité pour ces entreprises qui souvent font appel à de la main d’œuvre en insertion.
    Vous pouvez également demander à votre entourage si un tiers est intéressé pour réutiliser votre appareil électrique.

  • La revente de vos appareils électriques, notamment électroménager, peut engendrer un complément de revenus non-négligeable et faire des heureux pour s'équiper à moindre frais. Sur internet, dans des boutiques spécialisées ou même sur les traditionnelles brocantes, des acquéreurs sont là pour vos biens dont vous souhaitez vous séparer.

  • L'échange sur des sites pour troquer tel que socialcompare.com
    L'écrivain Maurice Denuzière résume parfaitement ce qu'est l'idée du troc :

Dans le troc, le prix n'existe pas. Chaque échange est fonction de données mystérieuses et secrètes, propres aux individus en présence. Entre eux, la notion de valeur marchande n'a pas cours. Les objets ne s'évaluent pas en fonction de références économiques, mais suivant des critères étrangers aux statistiques : la nécessité, la convoitise, le coup de foudre, l'inspiration du moment.

Recycler (3)

  • Déposez vos déchets d'équipements électriques et électroniques dans une déchèterie, vérifiez le point de collecte le plus proche de chez vous.
  • Demandez la reprise 1 pour 1 à votre revendeur. Depuis 2015 pour tout achat d'un appareil électrique neuf, votre distributeur, revendeur a pour obligation de vous reprendre l'ancien appareil gratuitement du même type.

  • Déposez dans les grands magasins de ventes d'équipements électriques (surface de vente supérieure à 400 m2), ont l'obligation de reprendre les petits équipements électriques (inférieurs à 25 cm), sans obligation d'achat et gratuitement (c'est la reprise 1 pour 0).
  • Vos appareils électriques peuvent avoir plusieurs vies avec différents usages. S’ils sont usagés, obsolètes ou cassés, il existe une tendance qui consiste à les transformer pour en modifier voire en améliorer la fonction : l’up-cycling ! Donner de la valeur aux déchets électriques et électroniques en les transformant et ainsi, leur donner une nouvelle vie souvent décorative ou artistique ! Finalement, pourquoi limiter les appareils électriques à un seul usage ou fonction ? 

 Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme. Antoine De Lavoisier

les 3 R

 

De son côté, l’Ademe a publié une étude sur la réparation, le réemploi et la réutilisation qui délivre un état des lieux sur ces thématiques et en démontre les enjeux et les bénéfices.