FLASH INFOS :CONSEQUENCES COVID 19

m_drapeau-europeen-france

En 2013, la réglementation européenne concernant les DEEE évolue et définie des objectifs élevés

La Commission de l'Environnement de l'Union Européenne (UE) a voté, le 4 octobre 2011, les modifications de l'actuelle directive statuant sur la bonne gestion de la fin de vie des Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques (DEEE).

Par ce vote, la Commission définie quatre tendances lourdes pour les années à venir :


Objectifs de collecte revus à la hausse d'ici à 2016 (70 à 85% des DEEE générés devraient être collectés),

Une attention particulière concernant la collecte du PAM et des téléphones mobiles (Qui trop souvent partent avec le tout venant car jetés dans la poubelle dédiée aux ordures ménagères),

Le réemploi des appareils encore en état de fonctionner (objectif de 5% de réemploi parmi les DEEE collectés),

Lutte contre L'export illégal vers les Pays En Développement (PED).

" La collecte et le recyclage des déchets électroniques sont bons pour l'environnement et pour l'économie. Les objectifs ambitieux mais réalisables du Parlement contribueront à récupérer des matières premières précieuses et à réduire le flux d'e-déchets dans les décharges, les incinérateurs et les pays en développement ". Karl-Heinz Florenz, rapporteur de la Commission de l'environnement au sein de l'UE

Ecologic, en tant qu'éco-organisme agréé à la collecte et au traitement des Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques approuve cette avancée concertée entre chacun des Etats-membres.

Avancée qui ne sera néanmoins pas effective avant janvier 2012, date à laquelle est prévu un vote de confirmation en assemblée plénière avec l'ensemble du parlement européen.

Texte initial