FLASH INFOS :CONSEQUENCES COVID 19

recyclage-appareil-electrique-unite-centrale

SITA Sud Ouest implante une usine consacrée au recyclage des PAM à Langon

C'est une usine à la plus-value écologique incontestable que SITA Sud Ouest, filiale de Suez Environnement, a récemment ouvert à Langon (Gironde). Cette unité industrielle dédiée au retraitement des Petits Appareils Ménagers (PAM) (NDLR : l'une des catégories composant les D3E) a été implantée dans l'un des sept centres de tri de l'entreprise, exploité par du personnel en insertion professionnelle.

Elle constitue une grande première dans le quart sud-ouest de la France et a été « créée pour répondre aux exigences contractuelles de dépollution et de valorisation » desdits appareils, éclaire l'entreprise dans son dossier de presse.

Composés de tout le petit électroménager (aspirateur, fer à repasser, jouets, magnétoscope, matériel Hi-fi, matériels informatiques etc.), les PAM ont, au même titre que les quatre autres grandes familles appartenant aux DEEE, un impact environnemental non négligeable et leur retraitement suppose lui aussi un processus complexe.

Au tri manuel et mécanique qui fait suite à la collecte, succèdent en effet une phase de dépollution puis des opérations de broyage et de séparation des matières valorisables (petite ferraille, grosse ferraille et plastiques), lesquelles sont in fine dirigées vers des filières de recyclage spécifique.

Le fait de construire une usine « VAL PAM » (Valorisation des PAM) exclusivement consacrée au recyclage de ces rebuts et capable d'en accueillir six mille tonnes par an est une avancée d'autant plus importante que ceux qui ne peuvent être retraités (câbles, cartes électroniques, transformateurs, plastiques, métaux ferreux et non ferreux) sont pour la plupart valorisés sous forme d'énergie électrique, « principalement sur l'UVE (Unité de Valorisation Énergétique) ASTRIA située à Bègles (Gironde) et exploitée par SITA Sud Ouest ».

Broyés dans un désassembleur, les PAM font donc l'objet d'un traitement mécanisé qui facilite la dépollution et optimise l'isolation des fractions valorisables.

SITA Sud Ouest, qui assume annuellement, pour le compte d'Ecologic et des trois autres éco-organismes agréés, la collecte et le regroupement de seize mille tonnes de D3E, évalue le taux moyen actuel de valorisation à 94 %.