audit-caracterisation-deee-ecologic

Audit de caractérisation et échantillonnage

Prévenir toute pollution, telle est l'importante et ambitieuse mission confiée aux éco-organismes.

Découvrons le tri dans le tri !

    • Mettre en place un tri sélectif systématique de substances et de composants n'est pas chose aisée.
    • Favoriser la réutilisation, le recyclage et la valorisation de ces DEEE l'est encore moins.

Alors pour bien "faire le tri", les éco-organismes doivent commencer par faire leur propre tri !

Et compte tenu des enjeux liés à la mission des éco-organismes, des contrôles exigeants doivent être réalisés pour s'assurer du bon fonctionnement de la "machine Ecologic", voici donc un mode d'emploi pour tout savoir sur l'échantillonnage et les audits de caractérisation.

Les échantillonnages : un fonctionnement par catégorie


Les données arrivent par flux de collecte, il convient donc de les reclasser pour choisir au mieux leur affectation.

Le concept est simple : chaque flux de DEEE issu des collectes est isolé.

Puis dans ce flux, on trie, pour affecter chaque produit ou équipement à un groupe. Ainsi chaque "nouvel arrivé" se retrouvera classé, non plus sous forme de flux uniquement mais aussi et surtout sous forme de groupe, il sera dans sa propre famille de produits.

La table


Pour mieux reporter auprès de l'ADEME, Ecologic a mis en place une table de conversion, pour traduire simplement comment on passe de "flux" à "catégorie".

Les résultats


Grâce à ces échantillonnages, de nombreux bénéfices apparaissent aussi bien pour les éco-organismes que pour la filière toute entière :

mieux connaître la composition des déchets ;s'informer dans le détail de l'état des DEEE collectés, car il y a une plus grande maîtrise du contenu et de l'état du DEEE ;repérer des erreurs dans le processus de tri.

Les audits de caractérisation

Pourquoi ?


"La confiance n'exclut pas le contrôle".
La direction technique d'Ecologic a pour mission, entre autres choses, de s'assurer du bon fonctionnement de "l'éco-organisation", en menant des contrôles réguliers, dits "audits de caractérisation".

Il s'agit d'un contrôle très concret qui se manifeste par une journée de test, en mode réel.

      Les objectifs sont clairs :
  • vérifier les bilans matières fournis par les opérateurs ;
  • vérifier les processus de valorisation et de dépollution ;
  • étudier pour éventuellement améliorer le fonctionnement avec les partenaires.

Comment ?


L'audit dure une journée, durant laquelle on entrepose sur le site de traitement audité un volume de DEEE.

L'objectif est de "traiter" ce volume de déchets pendant la journée selon le process habituel de fonctionnement du site.

Toutes les fractions issues de la dépollution et du traitement sont pesées, et l'on compare à la fin de la journée d'audit la différence entre les poids entrants et les poids sortants.

La tolérance entre entrée et sortie est de 5%.

La finalité de ces audits est aussi la remise d'un rapport à l'ADEME, pour confirmer le sérieux des pratiques et l'exigence qui caractérise Ecologic.