collecte-separative-harmonisation-sgnaletique

Harmonisation de la collecte séparative

Dans une volonté de cohérence nationale sur les modalités et les messages liés au bon geste de tri, le Grenelle de l'Environnement a adopté l'engagement 255 qui préconise d'« harmoniser au niveau national la signalétique et les consignes de tri par exemple au moment du renouvellement de chaque marché, afin de permettre des campagnes d'information nationales et promouvoir une information lisible sur les étiquetages ».

Harmonisation des pratiques et de l'information autour de la collecte séparative, les modèles européens


Dans l'optique de l'engagement 255, un groupe de travail réunissant les différents acteurs nationaux des filières « REP » a été mis en place par l'ADEME. Dans un premier temps, le groupe de travail doit tenir compte de l'existant et référencer l'ensemble des solutions pratiques et de la communication à destination du citoyen.

Parallèlement, et pour maitriser au mieux les problématiques et enjeux sur un plan européen, l'ADEME a initié un Benchmarking sur l'harmonisation des pratiques et de l'information autour de la collecte séparative.

Le bureau d'études AJI-Europe, mandaté par l'ADEME, a émis un rapport constitué d'une bibliothèque d'images référençant les éléments de signalétique européens. Cette étude est structurée par type de déchets (Emballages, papiers, DEEE, piles et accus, médicaments non utilisés, textiles, DASRI, déchets dangereux des ménages (DDS) et par pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Suède).

En matière de communication sur les DEEE, l'Espagne et le Portugal ont développé des campagnes d'information et des bornes de collecte qui rencontrent un vif succès auprès des citoyens.