Vous êtes ici : Accueil>Communiqués
trophees-collectivites-ecologic-2014

Trophées Ecologic des collectivités engagées : 10 lauréates récompensées !

Le jeudi 2 octobre 2014, l'éco-organisme Ecologic, en charge de la collecte et du traitement des Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques (DEEE ou D3E) sur le territoire français, a organisé une remise de trophées des Collectivités Locales Engagées dans le recyclage : une manière originale et conviviale de mettre en valeur les collectivités qui se sont illustrées par leurs efforts et leurs résultats en matière de communication et de mise en sûreté des points d'apport d'équipements électriques et électroniques usagés, dans le but d'améliorer la collecte et le recyclage des déchets électriques.

Récompenser les efforts fournis en matière de communication et de sûreté !


Parce que les problématiques de collecte sont différentes pour les collectivités en fonction de leur taille et de leur situation géographique, Ecologic a voulu récompenser les collectivités selon trois catégories (« sensibilisation/communication », « actions de mise en sûreté du gisement » et « coup de cœur ») et par leur typologie (collectivité rurale, semi urbaine, urbaine).

La filière DEEE : quels enjeux ?


Les équipements électriques et électroniques usagés contiennent de nombreuses substances règlementées car potentiellement polluantes. Il convient de collecter séparément les DEEE pour qu'ils soient dépollués et traités de manière à éviter la dissémination des polluants. D'autre part, les DEEE contiennent des matières valorisables qui suscitent la convoitise du fait de la hausse des prix des matières premières.

Pour que le geste de tri des habitants et ses effets bénéfiques pour la société soient valorisés, les collectivités locales mettent en place des actions et des moyens afin de pérenniser l'apport en point de collecte. Ecologic qui réalise près de 95% de ses collectes avec le concours des collectivités locales, souhaite donc les récompenser et les encourager dans leurs efforts et leurs actions au quotidien.

1ère catégorie : « mise en sûreté du gisement »


La Communauté d'Agglomération de Cergy Pontoise est récompensée pour les résultats probants obtenus en milieu urbain suite à la mise en place d'un plan d'actions spécifique. Elle regroupe 13 communes et plus de 200 000 habitants. Elle compte six points d'apport à même de recevoir des DEEE en collecte séparée sur son territoire. Depuis deux ans, en mettant en place un plan d'action touchant tous les acteurs concernés (alertes auprès des ferrailleurs, mise en place de conteneurs maritimes sécurisés en déchèteries, marquage des DEEE et mobilisation des pouvoirs publics), la communauté a réduit à néant les pillages ainsi que l'insécurité et les incivilités qui en découlent. http://www.cergypontoise.fr/jcms/en_23287/fr/le-traitement-des-dechets

La Communauté du Pays d'Aix est primée pour ses efforts en matière de mise en sûreté du gisement en milieu semi urbain. Cette collectivité comprend 36 communes et compte plus de 400 000 habitants. La mise en place progressive de conteneurs maritimes sur ses déchèteries, associée à la vidéo surveillance et au gardiennage a permis de stopper complètement les pillages et les menaces faites aux agents communautaires. http://www.agglo-paysdaix.fr/environnement/dechets.html

Le SIEDMTO, syndicat de traitement de déchets situé dans l'Aube (10) près de Troyes, compte six communautés de communes en milieu rural. Il est récompensé du trophée « sûreté » pour la mise en place de clôtures de protection (avec système de détection et de répulsion) sur ses déchèteries et pour ses partages d'expérience avec d'autres collectivités lors de comités de pilotage thématiques. Depuis mai 2010, une seule tentative d'intrusion est à noter sur les déchèteries du SIEDMTO. http://www.siedmto.fr/

2ème catégorie : « Information, communication, sensibilisation »


Le Sigidurs, syndicat au service de la gestion des déchets dans le Val d'Oise en Ile de France qui compte 42 communes pour 310 000 habitants, est récompensé du trophée « information, communication, sensibilisation ». Le syndicat dispose d'une équipe communication active et impliquée qui a su créer une véritable proximité avec les citoyens. Cet engagement s'est traduit par une victoire du Sigidurs en 2014 au concours inter collectivités DEEEglingués, mené par tous les éco-organismes DEEE et qui se déroule chaque année au mois de juin. http://www.sigidurs.fr/

Le Smitom-Lombric est distingué pour ses actions de communication en milieu semi urbain. En effet, ce syndicat seine-et-marnais couvre le territoire de 67 communes et œuvre pour le compte 300 000 habitants via un réseau de 11 déchèteries. Comprenant également un centre de tri des emballages et une Unité de Valorisation Energétique (UVE), le Smitom mobilise ses infrastructures pour la sensibilisation des citoyens en organisant des journées portes ouvertes. Le Smitom Lombric ne manque pas d'y convier l'ensemble des acteurs locaux pour de grandes actions de sensibilisation communes qui attirent chaque année plusieurs milliers de personnes. http://www.lombric.com/

Le Syvadec, syndicat de Corse, créé en 2007 qui compte 243 communes pour 323 000 habitants, est récompensé pour ses actions qui lui permettent d'avoir l'une des meilleures performances de collecte en France. En 2013, le Syvadec a collecté près de 3000 tonnes de DEEE, soit 10kg par habitant quand la moyenne collecte nationale en collectivité est seulement de 4,5 kg/an/hab. Cette performance est en partie due à une communication massive et polymorphe de la part du syndicat. Actif sur le web via un site internet dédié (www.recyclonslesdeee.fr), le Syvadec organise également de nombreuses manifestations ludiques et pédagogiques (concours « avez-vous l'art du recyclage »...), que ce soit en magasins (en partenariat avec les enseignes locales) ou lors d'évènement locaux (Festival du vent...). http://www.syvadec.fr/

3ème catégorie : « coup de cœur »


C'est sur le territoire de la Communauté du Pays Voironnais qu'a été ouvert le premier point de collecte séparée des DEEE en France. Aujourd'hui, on en compte plus de 26 000 dont 4 000 déchèteries ! Par ce trophée « coup de cœur », Ecologic a souhaité rendre hommage à l'esprit visionnaire et pionnier de cette communauté de 34 communes et 94 000 habitants, située entre Lyon et Grenoble. http://www.paysvoironnais.com/les-services/dechets-381.html

Pour faire face aux pillages, Michelle Brun du SMITOM Nord Seine-et-Marne se montre particulièrement moteur pour créer des synergies avec les pouvoirs publics, les éco-organisme et les acteurs locaux. A son initiative, c'est sur le territoire de ce syndicat du 77 qu'a eu lieu le premier groupe de travail « sûreté » associant les représentants des forces de l'ordre (Police Gendarmerie) et la Préfecture. Résultats : démarrage de la collecte en 2013 après plusieurs années sans aucune tonne pour une performance de 63 tonnes collectées en fin d'année. En 2014, ce sont 167 tonnes qui ont été collectées ! A l'origine de cette belle progression, Michelle Brun est récompensée d'un trophée « coup de cœur ». http://www.smitom-nord77.fr/

Le Siredom est un syndicat de l'Essonne (91) dont les déchèteries sont régulièrement soumises aux pillages et aux intimidations. Au Siredom, Marianne Jacquet se bat pour faire décoller la collecte des DEEE sur le territoire du Siredom. Ce prix coup de cœur est une reconnaissance du travail accompli et un encouragement à continuer dans cette voie. http://www.siredom.com/

Trophée coup de cœur pour Monsieur Bernard Miconnet, responsable du service traitement des déchets au sein de la Communauté d'Agglomération du Pays de Martigues. Il a su imaginer sur ses déchèteries des espaces dédiés aux DEEE, sécurisés, et faciles d'usage et d'accès pour les citoyens, permettant une optimisation logistique exemplaire pour la filière DEEE. http://www.paysdemartigues.fr/nos-competences/collecte.html

Partager la connaissance pour reproduire les bonnes pratiques


Si, par le biais de ces trophées, Ecologic souhaite mettre en avant des bonnes pratiques et des exemples de réussites locales, c'est parce qu'elles doivent avoir valeur d'exemple à suivre pour l'ensemble des collectivités et syndicats œuvrant sur le territoire français. En ce sens, le rôle d'Ecologic est de favoriser le partage d'expérience. Les objectifs de collecte et de valorisation fixés par la nouvelle directive DEEE nécessitent une synergie importante entre les acteurs concernés par la filière ; en premier lieux les collectivités qui gèrent un réseau de 4000 déchèteries mis à disposition des citoyens.