Vous êtes ici : Accueil>Ecologic>Filière DEEE
plastiques2

La valorisation par séparation des matières

Pour valoriser les déchets d'équipements électriques et électroniques, il convient de séparer les matières premières, par une série de procédés mécaniques et physiques appelée "le broyage tri matière". Les matières récupérées en bout de chaîne seront réinjectées dans le circuit de fabrication d'équipements neufs.

Séparation des métaux ferreux : séparation des matières ferreuses et des matières non ferreuses


En sortie de broyeur ou d'éclatement des produits, les matières mélangées circulent sur des tapis de convoyage automatisé et autres mécanismes de convoyage.
Un tri automatique des matières ferreuses (magnétiques) est réalisé à l'aide de machines spécialisées, dont le dénominateur commun est le tri via aimantation.

  • Tambour magnétique : Il s'agit d'un cylindre au sein duquel un système magnétique est positionné afin de capter les métaux ferreux.

  • Overband : Il s'agit d'un aimant positionné au dessus d'un tapis de convoyage qui attire et redirige les matières ferreuses via une bande d'évacuation vers une benne dédiée ou vers un autre tapis de convoyage, tandis que les matières non ferreuses poursuivent leur cheminement au travers d'autres outils. Un tri manuel ou mécanique est effectué pour retirer les éventuels polluants : Piles, condensateurs, toners et cartouches... L'opérateur effectue également un tri des câbles (fils mêlés), des moteurs de DEEE (moteur d'aspirateur, moteur de machine à laver...) et des induits (bobines de cuivre présentes sur des éléments ferreux).


Séparation des métaux non ferreux des autres matières notamment plastiques

      Un tri manuel est effectué pour retirer les polluants éventuels et surtout les erreurs de séparation : ferraille, piles et accumulateurs, toners et cartouches, condensateurs...

Un tri par induction et/ou courant de Foucault peut-être pratiqué afin d'affiner le tri et la qualité des fractions sortantes (un inducteur est un tapis roulant dont les extrémités latérales sont polarisées. Un flux de matière circulant au milieu de la bande de convoyage se « charge » ou non).
Cela permet de projeter la matière plus ou moins loin.

  • Un inducteur peut comporter plusieurs étapes ce qui permet d'affiner d'autant plus le tri et la séparation des métaux non ferreux et plastiques.

Le tri se fait ainsi mécaniquement.